Martin Gusinde – L’esprit des hommes de la Terre du Feu

Prêtre, ethnologue et photographe allemand, le père Martin Gusinde a consacré une grande partie de sa vie à photographier et documenter la vie de tribus indiennes d’Amérique, alors en voie de disparition.

Né en 1886 à Wroclaw en Pologne et mort en 1969 en Autriche, Martin Gusinde effectue son premier voyage en Terre du Feu en 1918 ou il découvre une peuplade appauvrie par l’industrialisation et une culture affaiblie par la politique de détribalisation en place. Il décide alors d’immortaliser la vie de ces populations primitives vouées à disparaitre en les photographiant à l’aide d’une chambre photographique portable, effectuant ainsi plus d’un millier de cliché. A l’instar de l’autre grand photographe des cultures indiennes – Edward Curtis – Martin Gusinde s’est immergé dans la vie des tribus, allant jusqu’à apprendre leur langue et s’initier à leurs rites.

martin-gusinde-vernaculaire-patagonie

martin-gusinde-vernaculaire-L-esprit-des-hommes-de-la-Terre-de-Feu

martin-gusinde-vernaculaire-dee

martin-gusinde-vernaculaire-1919-1924

martin-gusinde-vernaculaire87

martin-gusinde-vernaculaire24

martin-gusinde-vernaculaire-024

martin-gusinde-vernaculaire19e

martin-gusinde-vernaculaire17_0martin-gusinde-vernaculaire-03

L-esprit-des-hommes-de-la-Terre-de-Feu-Martin-Gusinde

martin-gusinde-vernaculaire-photographie-04

You may also like

Leave a comment