kishin shinoyama

Né en 1940 à Tokyo, Kishin Shinoyama est un photographe Japonais connu notamment pour ses portraits. Il est notamment l’auteur de la photo du baiser entre John Lennon et Yoko Ono. Depuis les années 70, le photographe japonais se nourrit de l’énergie de la capitale japonaise, Tokyo, pour créer une œuvre protéiforme qui mélange les supports et les inspirations. Il capte la construction et la déconstruction en dénudant son temps.

En 1969, dans la série Death Valley, Kishin Shinoyama photographie des nus sur un paysage lunaire. The Birth, Twin et ses autres séries de nus seront éditées dans son premier opus, Nude.
Dans les années 1980 et 1990, la bulle économique crée un séisme. L’argent coule à flot, Tokyo est au sommet de son apogée. Kishin Shinoyama capte le point de saturation du postmodernisme en posant ses femmes nues dans ce paysage urbain, comme des éléments incongrus mais attirants.

Parallèlement à ces démarches, Kishin Shinoyama invente le Shinorama, l’empreinte panoramique d’une culture et de ses habitants. Plusieurs clichés pris simultanément de différents objectifs.

 

You may also like

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.