Loading

Le culte vaudou à Ouidah

ouidah-vaudou

Berceau du vaudou, la ville de Ouidah au Bénin accueille tous les ans – depuis le 10 janvier 1997 – un festival de Vaudou où se réunissent de nombreuses communautés africaines venues célébrer leur rites.

Religion traditionnelle animiste, le vaudou est profondément ancrée dans la vie sociale et quotidienne des béninois et est pratiqué, aujourd’hui encore, dans la plupart du pays. Composés de danses, chants et prières (aboutissant souvent à des transes), les cultes vaudous ont pour but de faire communiquer les humains avec les divinités et les esprits.

Située à 42km de Cotonou, Ouidah est une ville tristement célèbre pour son rôle dans la traite d’esclaves au 18e et 19e S.. En effet, cette ancienne colonie portugaise servait de comptoir de vente et de port d’embarquement d’esclaves d’Afrique de l’ouest vers les pays européens puis américains. Durant cette période, le vaudou a largement été utilisé par les esclaves pour se protéger et surmonter leur condition. Ainsi, l’esclavagisme a largement participé à l’expansion géographique du vaudou.

En 1989, le vaudou est reconnu comme religion officielle au Bénin.

(Photo by Dan Kitwood/Getty Images)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.