Le jardin de la bibliothèque François-Mitterrand, paradis écologique

Ouverte en 1996, le site François-Mitterrand (du nom de son initiateur) est l’une des plus grandes du monde. Elle accueille une grande partie de la collection de la Bibliothèque Nationale de France, soit plusieurs dizaines de millions d’ouvrages qui représente la quasi-totalité des imprimés depuis François 1er. Conçu par l’architecte français Dominique Perrault, le projet se caractérise par ses 4 grandes tours en verre minimalistes qui s’organisent autour d’une immense esplanade en bois de 60.000m2. Surplombant la rive gauche de la Seine, dans le 13° arrondissement de Paris, les 4 tours se dressent sur 79m chacune et sont consacrés aux bureaux et au stockage des livres. Leur forme angulaire figure symboliquement 4 livres ouverts sur la connaissance (le Temps, la Loi, les Lettres et les Nombres).

Le jardin de la BNF

Imaginé par Dominique Perrault comme un cloître, le projet abrite en son centre, un étonnant jardin-forêt de 12.000 m² qui offre, aux salles de lecture qui le bordent, une atmosphère de plénitude en s’ouvrant sur un paysage sauvage. Reconstitué sur le modèle de la forêt de Fontainebleau, ce paradis écologique fermé aux humains est constitué de 165 pins sylvestres (Pinus sylvestris L.), de 65 bouleaux (Betula pendula L.), de 21 chênes (Quercus robur L. ) et de 18 charmes (Carpinus betulus L.). Plusieurs espèces se sont implantés spontanément tels que des merisiers (Prunus avium L.), des sureaux noirs (Sambucus nigra L.), des sorbiers des oiseleurs (Sorbus aucuparia L.) et un peuplier tremble (Populus tremula L.). Le jardin abrite également une population d’insectes et d’oiseaux venue faire une halte.

You may also like

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.