KIMIKO YOSHIDA – Autoportraits masqués

Née à Tokyo en 1963, l’artiste Kimiko Yoshida vit et travaille à Paris depuis 1995. Son travail photographique se compose d’autoportraits déguisés. Ses transformations sont la plupart du temps ethniques – elle se grime en amazone, en reine espagnole, en sculpture africaine, en princesse aztèque – et culturel – elle s’inspire de chef-d’oeuvre de la peinture de maîtres comme Gauguin, Matisse, Rembrandt, Picasso.

Son procédé artistique est identique à chaque fois, elle se peint le visage de la même couleur que le fond de l’image, créant ainsi une unité dans son œuvre. Dans une sorte de quête identitaire, ses portraits polyphoniques et multi-culturels tendent à l’universel.

 

 

 

www

You may also like

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.