Histoire de Naoshima, l’Île de l’art japonaise

Depuis 1989, la société Benesse Corporation et la Fondation de l’île Naoshima développent un ambitieux projet culturel et artistique dans les îles situées au sud du Japon. L’objectif est de redonner vie à des lieux exceptionnels, mais en déchéance, en insérant l’art et l’architecture sur un site naturel et dans la culture locale.

L’île Naoshima est située près de la région Okayama, dans l’archipel de la mer intérieure de Seto où environ 2000 îles japonaises créent un panorama exceptionnel. D’une surface de 16 km2, une grande partie de Naoshima est composée de collines. La population (un peu plus de 3000 habitants) est installée dans les villages au pied de l’île où les rares terrains plats se situent, autour de deux ports principaux, ‘Honmura’ à l’est et ‘Miyanoura’ à l’ouest. Au sud, le Parc Nationale de Setonaikai est une zone protégée tandis que le nord de l’île est occupé par une zone industrielle, composée d’usines de cuivre, toujours active.

Signifiant île juste, le nom ‘Naoshima’ aurait été donné par l’empereur japonais Sutoku (1119-1164) en hommage aux habitants de l’île qu’il aurait trouvée d’une honnêteté remarquable pendant son exil. Le terrain trop montagneux de Naoshima ne permet pas l’agriculture alors que l’aquaculture, la pêche et l’industrie salinière se développent au cours du temps et deviennent les activités économiques principales de l’île. À l’époque Edo (1603-1868), Naoshima devient un point stratégique pour le commerce maritime.

En 1917, la société Mitsubishi Materials décide d’investir dans l’île Naoshima en y implantant des usines de cuivre qui deviennent la première activité d’économique de l’île. À cette époque, l’activité industrielle du cuivre était la cible de nombreuses critiques en raison de l’importante de pollution qu’elle générait, c’est pour cette raison que la société Mitsubishi Materials a choisi Naoshima qui est située loin des attentions de l’opinion publique. Ces usines, implantées dans le nord de l’île, garantissent l’indépendance de Naoshima en apportant des revenus importants aux habitants. Mitsubishi offre, en outre, des services culturels et médicaux pour leurs employés à Naoshima. En 1940, la population augmente de 2 944 à 5 524 habitants. Cependant, la crise économique qui frappe le Japon dans les années 60 impacte considérablement ces usines dont une grande partie doit fermer. Les services aux habitants s’arrêtent également. La population décline rapidement et l’environnement naturel se dégrade. Naoshima est polluée et une grande partie des montagnes sont devenues arides à cause des usines de cuivre installées au nord de l’île. En 1989, commence le projet d’art de l’île Naoshima.

En 1987, Tetsuhiko Fukutake, président de la société Benesse Corporation, achète la partie sud de l’île. Son but était de redonner vie à l’île et de faire redécouvrir son paysage. C’est un projet à long terme qui commença par la replante de la flore.

Benesse Corporation est une société d’éducation et d’édition japonaise située dans la région Okayama à quelques kilomètres de l’île Naoshima. Son nom signifie « bien être » en latin (Benesse). Fondée en 1955 sous le nom de Fukutake Publishing en 1955, elle débute en produisant du matériel éducatif destiné aux élèves d’école secondaire et de lycée. Tetsuhiko Fukutake développe ensuite les activités de la société vers des multiples secteurs autour de l’idée de ‘bien vivre’. En 1993 elle absorbe la société américaine Berlitz, spécialisée dans l’apprentissage des langues. Aujourd’hui Benesse Corporation est implanté non seulement dans les secteurs de l’éducation mais aussi du soin médical pour les femmes enceintes et les personnes âgées.

Tetsuhiko Fukutake et Chikatsugu Miyake, le maire de Naoshima, décident de s’associer pour développer la partie sud de l’île en créant un lieu éducatif et culturel destiné aux enfants. Le but initial était donc de mettre en place un environnement idéal pour accueillir les enfants des différentes régions du Japon venus pour séjourner, se rencontrer et redécouvrir le paysage de la région. Ils commencent par organiser le ‘Naoshima International Camp’. Ce projet consistait à installer des yourtes, des tentes de Mongolie, au bord de la mer. Les constructions étaient encadrées par l’architecte Tadao Ando.

Après le décès de Tetsuhiko Fukutake, son fils Soichiro Fukutake succède à la tête de la société Benesse Corporation et continue le projet de son père. Grand collectionneur d’art, Soichiro cherchait un endroit pour exposer sa collection et l’île Naoshima lui paraît idéale : un lieu mis à l’écart, isolé dans un environnement naturel. Ainsi Soichiro donne une autre identité à ce projet qui était au départ un projet éducatif devient un projet d’art.

Des oeuvres d’artistes contemporains commencent à être installées sur l’île en extérieur et de manière permanente : ‘Frog and Cat’ de Karel Appel en 1990 et ‘Pumpkin’ de l’artiste japonais Kusama en 1994, ainsi que ‘Cylinder Bisected by Plane’ de Dan Graham en 1996.

Yayoi Kusama, Pumpkin, 1994


George Rickey – Three squares vertical diagonal, 1972-82

 

Karel Appel, Frog and cat, 1989


Dan Graham, Cylinder Bisected by Plane, 1996

You may also like

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.